Paysages


Taille de la lettre: +A | -A| Imprimé
Îlot Cồn Sơn - véritable tourisme rural
Date: 01/12/2016

La simplicité et l’honnêteté des habitants de Cồn Sơn séduisent les visiteurs dès la première rencontre. On est surpris par leur enthousiasme, ouverture et scrupule. Le tourisme de Cồn Sơn nous donne l’impression d’être chez un proche dans la campagne paisible du sud.
Cueillette des fruits par les visiteurs

"Que la vie rurale est simple !" – répètent mes amis venant du nord pendant tout le voyage. La générosité des gens de l’îlot leur touche au cœur.

Depuis l’embarcadère Cô Bắc (arrondissement Bình Thủy, Cantho), vous prenez un bateau et après 15 minutes de voyage, vous débarquez sur l’îlot. La conductrice, madame Bé, est petite mais ingénieuse et agile. Elle rappelle de temps en temps aux parents de ne pas laisser leurs enfants sortir la tête ou les bras par les hublots. Avant l’arrivée, d’une voix aimable et bien douce, elle dit à tout le monde de ne pas mettre les bras sur le bord du bateau pour éviter tout accident. Après avoir laissé descendre en toute sécurité son dernier passager, elle retourne à l’autre rive pour en prendre d’autres.

Les routes bétonnées assez étroites sur l’îlot ne permettent que la circulation des motos, des vélos ou des piétons. Les maisons au bord se cachent derrière des vergers abondants. Les restaurants et cafés sont rares. On voit de temps en temps les panneaux ou les enseignes qui informent les services touristiques : vergers à visiter, repas servis, cours de confection de gâteaux…Le guide explique, échange des idées avec les visiteurs et salue de temps en temps les propriétaires des vergers et les passagers qui vont et viennent. Tout cela crée une ambiance amicale comme si on rendait visite à des amis à la campagne. C’est vraiment le fameux caractère des habitants du sud : sympathie et simplicité. 

Les arbres sont chargés de fruits. Les visiteurs peuvent en cueillir, en manger sur place ou en emporter au prix du marché ou moins cher. Ce qui intéresse les visiteurs, c’est la cueillette des fruits frais et la causerie avec les gens à propos des saisons de fruits et de la vie sur l’îlot. On peut également apprendre à confectionner des gâteaux. Ce jour-là, les gaufres nous ont été servies. Certaines personnes ont essayé d’en faire à l’aide de la patronne de maison qui leur a expliqué comment faire pour avoir des gâteaux croustillants ou comment éviter que le pâte ne déborde du moule... Ce n’est pas difficile de trouver ces sortes de gâteaux dans les marchés mais on a apprécié mieux ces gaufres faites de nos propres mains.  Le patron de maison, à peine rentré du jardin avec pleine de fruits et légumes, nous a salués et nous a invité un verre de jus de feuilles maison.

Le tourisme de Cồn Sơn est beaucoup apprécié grâce à la solidarité, et le partage entre les familles d’accueil et parce qu’il n’y a ni racolage ni exagération du prix. En effet, les touristes passent tranquillement leur journée sans être dérangés par les vendeurs ambulants sur les routes ni payer trop cher pour les services dans les vergers. Les repas sont servis dans la cour ou sous l’ombre des arbres comme pour une réunion familiale. Une famille prépare des plats ruraux du sud, l’autre des crêpes vietnamiennes ou la fondue de poissons fermentés. On peut très bien commander des plats d’ailleurs et recevoir un service chaleureux et scrupuleux. Les visiteurs sont séduits par les spécialités aux saveurs typiques de la région fluviale, ni maniérées, ni banales et par l’affabilité et la sympathie des gens. Ce jour-là, pendant le déjeuner, à peine fini des légumes cuits à la vapeur, nous en avons commandé une deuxième assiette. La patronne de maison a pris tout de suite son vélo, est allée à son potager à proximité et  rentrée avec une botte de toutes sortes de feuilles et herbes dans le panier devant la surprise de tout le monde. Elle nous a dit que les nourritures ne sont pas stockées dans le frigo mais préparées à la commande pour que ce soit frais. Par exemple, pour servir les poissons rasbora au caramel, les gens de sa famille doivent en chercher dans la rivière. Au besoin, on n’a qu’à cueillir les piments qui sont plantés partout autour de la maison.

Cồn Sơn n’offre pas encore beaucoup de services touristiques. Les visiteurs peuvent pourtant vivre pendant une journée, leurs expériences intéressantes sur la vie rurale de la région. Il attire les gens par l’honnêteté, la simplicité inhérentes de ses habitants et non par les boniments sophistiqués.  Il est loin d’être la vie rurale montée par les grandes marques touristiques avec l’interprétation peu naturelle des amateurs. C’est vraiment un « phénomène » touristique qui offre ce dont les visiteurs ont besoin : cadre de vie rurale, plats typiques, sentiments et hospitalités des gens de la région fluviale.


Source : Journal Cần Thơ – Traduit par Trung Vu


Related topics:
Expériences intéressantes vécues dans la zone touristique Lung Cot Cau  (05/08/2019)
Le marché flottant de Phong Dien déplacé   (11/02/2019)
Can Tho présente désormais 3 sites touristiques municipaux représentatifs additionnels  (11/02/2019)
La beauté enchanteresse du jardin aux tournesols de Can Tho  (14/01/2019)
Le jardin aux aigrettes de Bang Lang, destination touristique attrayante   (14/08/2018)
<<  <  1  2  3  4  5  6  
  >  >>  

1892b731-abf1-4dc8-8269-6864368a5f00

LES ÉVÉNEMENTS À VENIR
CARTE DE CAN THO
STATISTIQUES DES VISITES

Utilisateur actuel:

Aujourd'hui:

Le mois en cours:

Généralités:

© 2018 PORTAIL DE CAN THO. Tous droits réservés.
English | Français