Fêtes traditionnelles et culture


Taille de la lettre: +A | -A| Imprimé
Le đờn ca tài tử à la croisée des chemins
Date: 26/07/2018

Le đờn ca tài tử du Vietnam a été récemment reconnu par l’UNESCO comme patrimoine culturel immatériel de l’humanité. Il se pose maintenant la problématique de la préservation et de l’utilisation de nouveaux instruments de musique dans l’interprétation de cet art.
Le đờn ca tài tử du Vietnam a été récemment reconnu par l’UNESCO comme patrimoine culturel immatériel de l’humanité. Photo : Phuong Vy/VNA/CVN

Le đờn ca tài tử (chant des amateurs de la région du Sud) bénéficie d’une grande vitalité. La quasi-totalité des communes, districts, quartiers des 21 villes et provinces du Sud possèdent des clubs qui s’y consacrent intégralement. Certaines villes et provinces organisent par roulement le festival de đờn ca tài tử deux fois par an. Elles insistent sur l’amélioration de la qualité et le nombre d’artistes dans l’optique de sauvegarder ce patrimoine. Au Sud, l’on peut en voir et/ou en entendre à la campagne, à la ville, à la radio, à la télévision, mais aussi en DVD, qu’il est très facile de se procurer.

Selon Huynh Van Khai, doyen du Département de la musique traditionnelle du conservatoire de Hô Chi Minh-Ville et fort de plusieurs années de recherche sur le chant des amateurs, le fait que cet art ait été classé par l’UNESCO - avec à la clé la conservation d’une importante documentation - garantit sa préservation. Mais il faut inscrire le đờn ca tài tử dans une nouvelle étape :«Il est nécessaire de monter des équipes de musiciens ou d’artistes capables de composer des chansons de “đờn ca tài tử” adaptées à la vie contemporaine, pourvu que le tout reste fidèle à la vitalité et au style de l’époque», explique-t-il.

Comment léguer cet héritage aux générations futures ?

Un club du đờn ca tài tử dans la province de Cân Tho. Photo : Duy Khuong/VNA/CVN

Plusieurs voix s’élèvent au vu de l’hybridation actuelle du đờn ca tài tử, notamment avec l’utilisation de nouveaux instruments de musique dans l’interprétation de cet art. Mais, selon Huynh Van Khai, l’utilisation de nouveaux instruments n’exerce pas d’influence sur la «couleur personnelle» ou la créativité du chanteur. Et cela ne nuit en aucun cas à la valeur de ce patrimoine. L’artiste fait savoir que plusieurs instruments de musiques occidentaux ont été utilisés depuis les années 1930 dans l’interprétation du đờn ca tài tử comme le violon, la mandoline pincée ou encore la guitare classique espagnole. «Dans la musique, on peut accepter la nouveauté si elle convient au style de cet art. Même le clavier peut être utilisé dans l’interprétation du “đờn ca tài tử”», ajoute-t-il.

La vitalité du đờn ca tài tử est étroitement liée à la communauté - Photo : Duy Khuong/VNA/CVN

À l’instar du ca trù (chant des courtisanes), du quan ho (chants alternés) ou du nha nhac cung đinh Huê (chant des courtisanes de Huê), la vitalité du đờn ca tài tử est étroitement liée à la communauté. Plusieurs chercheurs proposent d’inscrire ce dernier dans les programmes scolaires au lycée ou à l’université. Mais selon Huynh Van Khai, pour plusieurs raisons, les écoles ne peuvent assumer la formation d’artistes. «Ce sont les clubs qui contribuent à la préservation du “đờn ca tài tử”, grâce à la transmission orale», conclut-il.


Source : CVN


Related topics:
Cérémonie Kỳ Yên Hạ điền au temple de Bình Thủy  (25/01/2019)
Les maisons anciennes de l’îlot de Tân Lôc   (14/08/2018)
Campagne - point fort du tourisme de Can Tho   (26/07/2018)
Phong Dien pour le développement du tourisme communautaire et responsable   (26/07/2018)
Fête des gâteaux folkloriques de la région méridionale de Can Tho aura lieu à l’occasion de la Commémoration des rois fondateurs du Vietnam  (26/07/2018)
<<  <  1  2  3  4  5  6  
  >  >>  

4568f98c-04c0-41a2-bc7e-4c8ad4553e4c

LES ÉVÉNEMENTS À VENIR
CARTE DE CAN THO
STATISTIQUES DES VISITES

Utilisateur actuel:

Aujourd'hui:

Le mois en cours:

Généralités:

© 2018 PORTAIL DE CAN THO. Tous droits réservés.
English | Français